• ma petite sirene

    Rubrique en ce moment Hors ligne car je suis en train de réécrire l'histoire.

  •  Derrière la fenêtre de la maison,Coquillage Blanc recula,tant cette scene l'indignait.Elle savait à quel point il était impoli d'écouter les conversations,mais n'avait pas pu resister,étant donné les circonstances.Quand même,pensa la sirène blonde,tout ce cirque pour une coupe de cheuveux!Alors elle se decida à partir.

     D'un mouvement brusque de la queue,elle s'elança,ne sachant ou aller.Pas le palais,se dit-elle.

     Ses nageoires la guidèrent d'elles-mêmes vers les abbysses.

    "C'est nimportequoi,pesta-t-elle soudain.Je suis princesse de royaume et je n'ai même pas le droit de me couper les cheuveux!Mon peuple veut garder mon pouvoir pour LUI!"

    Si la loi interdisait aux sirènes rousses et blondes de se couper les cheuveux,ce n'était pas seulement parce qu'elles étaient rares et qu'elles constituaient la mythologie,mais aussi et surtout parce qu'ils contenaient un etrange pouvoir magique qui etait different pour chacune d'elles.Il ne se reveillait qu'après la for mation,si les cheuveux avaient atteint une certaine longueur...

    "Mais enfait.."Elle comprit finalement la réalité.Il a le droit...pesa-t-elle.Je suis princesse,et mon rôle premier est de m'assurer de son bien-être..

    "Princesse?!coqu sursauta.

    -Ec..Ecaille Bleue,qu'est-ce que tu fais là?

    -Moi?Heu..rien.Et vous?Qu'est-ce que vous faites si loin de votre chateau?Oh,désolée,je sais que je ne devrais pas me meler de vos affaires...

    -Ce que tu as fait est très bien,l'interrompit Coqu.Tu t'inquietais pour moi,alors tu as fait ce qu'il y a de plus juste.Oui,se dit-elle.J'ai un peuple qui veut mon bien,et qui n'a pas tout pouvoir...

    -M...merci...

    -Pourquoi?Je n'ai rien fait,moi,à part m'enfuir...Viens,on rentre au village."

     Toutes les deux,elles avançèrent à leur rythme vers le palais.Coquillage Blanc se questionnait.Je n'ai pas 15ans...Je n'ai pas été couronnée...Je suis la fille de la reine Corail d'Or...J'apprend encore la vie,je n'ai pas de pouvoir.Mais j'ai un peuple,des gens qui veulent mon bien même si ca leur déplait...

    "-Ecaille Bleue,dit-elle soudain.A partir d'aujourd'hui,et jusqu'a -ce que je soit reine,apelle-moi Coquillage Blanc,d'accord?

    -heu...à vos ordres,Pr..Coquillage Blanc.

    -tu n'as donc rien compris?Elles éclatèrent de rire***

    .

     -J'aime mieux ça ;dit Coquillage Blanc,quand elles eurent repris leur respiration.Elle se rendit compte qu'elles étaient arrivées devant le chateau.A bientot!

    -Au revoir!

    *:note de l'auteur


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
t>