• Les Fleurs

     

     

    J'ai écrit cette petite nouvelle pour une rédaction de français l'an dernier. J'ai eu 19 ;) Le sujet était d'écrire une nouvelle à chute. De plus, comme on venait de voir l'organisation type d'un récit, le texte ce devait d'être assez ramassé. Dites-moi ce que vous en pensez :)

     

    C'était la fin de l'été.

     

    Le soleil tombait, les derniers rayons s'étiraient indéfiniment, comme si la nature avait peur de quitter ce monde de chaleur et de beauté, d'harmonie et de joie. Les fleurs les plus faibles avaient déjà fané ; les buissons de roses étaient gris et ternes, les coquelicots et les pissenlits réduits à des tiges inertes. Mais les autres ! Lavande, chèvrefeuille, hortensias s'accrochaient à l'été comme des parasites, libérant une odeur exquise et un goût de liberté.

     

    Matthia sourit en contemplant son maigre bouquet, acheté une heure avant chez le fleuriste. Jade n'aurait certainement pas besoin de ces quelques roses, vue la beauté de son jardin ! Il cueillit quelques fleurs de lavande et les ajouta au bouquet. Ah ! Qu'il avait hâte de la revoir, depuis le temps qu'il ne lui avait pas rendu visite. Plusieurs mois, certainement, s'étaient écoulés depuis leur dernière entrevue. Mais le jardin s'étendait à l'infini, les arbres, les fleurs lui barraient la route. Quelques bourdons solitaires finissaient leur butinage. Il faisait encore très chaud et, ce soir-là, les arbres brillaient d'une lueur dorée.

     

    Il poursuivit son chemin. De temps en temps, un gamin passait près de lui à vélo. Quelle heure était-il ? Pas trop tard, puisqu'il faisait encore jour. Mais peut-être un peu quand même. Jade… Matthias aurait tout donné pour pouvoir la revoir, lui parler, lui raconter les derniers mois.

     

    Enfin, il s'arrêta. Le cimetière s'étendait devant ses yeux, un alignement de tombes presque infini. Il y en avait de nouvelles tous les jours. Heureusement, Jade n'était plus très loin.

     

    Il s'avança de quelques pas et déposa le bouquet sur une des tombes, la plus jolie.

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Janvier 2017 à 13:42

    C'est magnifique! Bravo !!!

    2
    Lundi 9 Janvier 2017 à 18:17

    Woa, merciii :3

    3
    Samedi 21 Janvier 2017 à 09:10

    Elle est super ta nouvelle Fanny ! Elle me fait penser aux très courtes nouvelles de Jacques Sternberg. Je ne sais pas si tu les connais. ( Sophie)

    4
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 14:50

    Un petit bien écrit, dont j'ai deviné la chute sans vraiment me poser la question (j'ai lu le texte bleu à la fin). Disons que des enfants qui passent dans le jardin d'une personne n'est pas très commun, mais c'est indice très subtile !

    Petite erreur la première fois que tu as écris "Matthias", où tu as inversé le "i" et le "a".

    Hormis cela, j'aime beaucoup la description du début. "les derniers rayons s'étiraient indéfiniment", ça pose le décor en douceur :)

    5
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 15:27

    Merci :) Ce texte date de la Troisième, alors ça me fait drôle de recevoir un commentaire aujourd'hui aha :) Dommage que tu aies deviné la chute, mais tant pis ;) Ça me donne envie d'écrire des nouvelles, tiens ^^ Merci pour ton comm :D

    6
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 15:47

    En relisant mon commentaire, j'ai vu que j'avais oublié des mots :( Je vais faire attention, pour ce commentaire-ci, du coup :3

    Du coup, maintenant, c'est le s qui manque à Matthias. Son prénom est condamné à être mal orthographié !!!

    Héhé !! Je te donne envie d'écrire *^* Hâte de voire les nouvelles nouvelles (les prochaines nouvelles) !

    7
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 16:05

    Je suis pas douée x)) Je vais corriger ça ! Pas grave ^^

    Et moi j'ai hâte de les écrire aha ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


t>