• chapitre V

    Le lendemain, le ciel était gris et un orage couvait. Comme toujours, se dit Cléo. Mais elle ne put s'empêcher de remarquer que les nuages étaient plus noirs que jamais.

     Elle se leva et s'habilla tranquillement, sans un regard à la cachette de son livre. Puis elle alla dans la salle à manger pour prendre son petit déjeuner -des oeufs au plat vraiment pas réussis- ;toujours sans regarder la cachette.

     Quand elle revint dans son lit,sûre que les Décathis étaient hors de vue, le livre n'y était plus! Paniquée, elle chercha d'abord dans le secrétaire, mais il n'y était pas. Cléo était sûre que Tom et Martha Décathis étaient dans le coup;elle ne chercha pas à s'en dissuader.

     Alors elle se mit à fouiller toutes les pièces. Cette fois-ci, elle était tellement énervée qu'elle n'essaya pas de se faire discrete. Elle entrait dans les vastes chambres, mettait tous les papiers en l'air puis en ressortait encore plus fachée. Elle ne se demanda même pas pourquoi les Décathis ne disaient rien. Lorsqu'elle eut passé en revue à peu près toutes les pièces -sans succès- , et qu'elle allait s'attaquer à la cheminée de la cuisine, Martha l'appela.

    "-Des Christians.

     Cléo grimaça. Elle détestait plus que tout Mrs Décathis,en particulier sa manie d'appeler par le nom de famille, de prendre des airs hautains à chaque fois qu'elle parlait à quelqu'un.

    -Oui, grogna-t-elle.

    -Venez, ordonna Mrs Décathis.

     Cléo obéit sans discuter. La grosse Décathis et son ombre de mari, un homme magre au visage émacié,l'attendaient dans l'embrasure du mur, les bras croisés et l'air mécontent.

    -Nous vous demandons, reprit Martha de sa voix glaçante, d'arrêter d'entrer dans les chambres -comme dans toutes les pièces de la maison- ,sans notre permission.

    -C'est tout ? demanda Cléo, qui n'en croyait pas ses oreilles.

     Elle avait redouté que les Décathis lui demandent ce qu'elle cherchait et pourquoi.

    -J'ai peur que ce soit déja trop pour vous, répliqua Martha. Vous pouvez disposer."

     Cléo dénotta son regard et son ton faussement polis, et cela eût pour effet de l'agacer gandement. Si elle avait voulu l'empêcher de bouger, elle n'avait qu'a l'emprisonner ! Enfin, c'était trop pour elle, se dit Cléo en repensant aux paroles de Mrs Décathis -et elle se sentit tout d'un coup beaucoup plus légère.

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Mars 2012 à 19:32
    Coucou! ^^
    Tu vas bien?

    Alors alors ce chapitre! :D
    J'ai bien aimé, ça introduit le mystère qui plane au-dessus des Décathis et le rapport qu'ils ont avec la disparition inexpliquée du livre.

    Tu écris de mieux en mieux je trouve, je n'ai vu que quelques rares fautes. Fais juste attention aux accents. Et "apeuprès" s'écrit "à peu près".

    Aussi, espace après la ponctuation. Pour les virgules c'est pas d'espace avant mais un après (Marie, Camille...), pour les points c'est la même chose (Camille alla acheter du pain. Marie décida de l'attendre.), pour les points-virgules et les deux points, il y a un espace avant et après (Il ne restait plus qu'une solution : combattre). Ce n'est pas le plus important mais je trouve que ça aère le texte et rend plus agréable la lecture, car il n'y a rien de pire qu'un texte où tout est collé.

    Sinon j'ai vu que tu n'avais pas encore fini, je reviendrai voir. Mais je te conseille de ne poster tes chapitres qu'une fois qu'ils sont terminés, ce n'est qu'un détail, mais je trouve que ça fait plus sérieux, plus fini (ce n'est que mon humble avis ^^).

    Voili voulou! :)
    2
    Dimanche 1er Avril 2012 à 11:46

    merci=) ; je note. J'ai l'intention de le terminer aujourd'hui.

    3
    Dimanche 1er Avril 2012 à 12:29

    ^^

    okii, je reviendrai lire alors :)

    4
    Mercredi 4 Avril 2012 à 12:56

    Coucou Mew-chan <3

    Alors cette suite ! :D

    Quelle méchante bonne femme ! Rien que par son apparence on comprend que c'est une femme aigre et désagréable ! En plus elle a l'air de dominer son mari. Pauvre homme... Amen. *air solennel*. Ok je me tais. XD

    Bref, maintenant je veux la suite !!! 8D

    En fait, fais juste attention à ne pas confondre le passé simple et le subjonctif imparfait. Les verbes conjugués comme le passé simple mais avec un accent circonflexe sont des verbes conjugués au subjonctif imparfait (ex : "il eût" (subjonctif imparfait) et "il eut" (passé simple)). Si tu as des doutes, à l'oral mets au présent, tu te rendras tout de suite compte si c'est du subjonctif ou pas. ^^

    je te le dis, parce que je vois souvent cette faute, alors mieux vaut la signaler tout de suite comme ça tu n'en prendras pas l'habitude. :)

    Sur ce, ♥

    5
    Lundi 9 Avril 2012 à 17:06

    Merci ! Merci pour tous ces conseils et merci de suivre autant mes histoires. =)

     

    6
    Lundi 9 Avril 2012 à 17:16
    De rien <3
    C'est avec plaisir :)
    7
    Lundi 9 Avril 2012 à 17:25
    8
    Lundi 9 Avril 2012 à 17:51

    au début j'hésitais sur l'apparence de Mrs Décathis. Devais-je la faire grande et maigre ? Petite et rabougrie ? Enfin, je craois que j'ai bien fait de choisir celle-ci.

    9
    Lundi 9 Avril 2012 à 18:06
    Oui, c'est le physique parfait pour les gens comme elle X)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


t>