• Chapitre III

    «Climène ? lança Clio. Où va-t-on?
    Les deux filles avaient sauté dans un bus, sans avoir une idée de leur destination.
    Climène fronça les sourcils.
    - Là où on sera en sécurité. »
    D'accord. Nulle part, donc.
    Climène contemplait le paysage d'un air las. Ses yeux gris perdus dans le vague faisaient penser à la façade de la lune. Elle avait troqué son armure grecque pour une tunique bleu foncé et un leggings en jean qui lui arrivait aux genoux.
    Il était à peu près trois heures de l'après-midi, le soleil rougeoyait dans le ciel. Clio revoyait défiler devant ses yeux les différents évènements de la journée. Une matinée parfaitement ordinaire, jusqu'à ce cri déchirant qui avait retenti dans la cour. Les élèves s'étaient volatilisés ; Climène et Clio avaient été seules contre l'hydre.
    Clio était cette année en cinquième. Elle approchait maintenant de ses treize ans, qui auraient lieu le 15 Février. C'était une fille solitaire et silencieuse, aux yeux bleu profond comme son père et aux boucles blondes emmêlées. Elle avait été l’une des premières à voir le dragon… En rêve, quelques semaines plus tôt. Elle n’en pouvait plus de ces rêves. Des gobelins et des licornes, des monstres étranges aux multiples têtes… Comme dans les livres qu’elle empruntait à la bibliothèque. Et, elle avait beau ne pas y croire, elle savait que ce monstre était réel… Et qu’elle devait le suivre.
    Clio se remémora le jour ou elle avait rencontré Climène.
    C'était un soir de Décembre, le lendemain du solstice d'hiver. Clio était restée en internat à l'école pendant les vacances, elle n'était rentrée chez elle que pour le weekend qui entourait Noël. Clio et son père avaient passé le plus beau noël de leur vie : ils avaient dîné dans un petit restaurant chic, puis avaient fait le tour des boutiques en s'achetant mutuellement des cadeaux. Mais le père de Clio avait ensuite décrété qu'il avait trop de travail pour s'occuper d'elle pendant les vacances. Alors Clio était restée à l'école. Elle s'ennuyait, ce soir-là, elle regardait par la vitre de sa chambre le soleil descendre lentement derrière l'horizon quand elle aperçut une ombre au loin, parmi les nuages. Elle n'en était pas sûre, mais à ce moment-là, il lui semblait avoir vu un pégase. Clio l'avait regardé voler de-ci de-là, avant de se rendre compte que le pégase portait une personne sur son dos. Dans un éclair, Clio vit ladite personne tomber du ciel... L'instant d'après, le pégase avait disparu.
    Le lendemain, une nouvelle personne occupait les lits de l'infirmerie. Elle avait des yeux gris pâle, des cheveux châtain pailletés d'argent, et s'appelait Climène Park. Les deux filles firent connaissance, parlèrent de leur passé. Très vite elles se rendirent compte qu'elles avaient beaucoup de choses en commun. Dont l'absence pour elles d'un parent.
    Clio n'avait jamais connu sa mère. Oh, elle n'était pas malheureuse avec son père mais on ne lui avait jamais rien dit sur elle et ses origines. Lorsqu’elle abordait la question, il se renfrognait, s’énervait parfois. D’après lui, ça ne valait même pas la peine de connaître son nom. Il n’avait aucune idée d’où elle habitait, ils s’étaient quittés lors d’une violente dispute.
    Quant à Climène, elle ne savait rien de son père et n'avait vu sa mère que très rarement dans sa vie. Elle vivait avec une femme qui par la force des choses était devenue sa mère, Églantine Park.

    Clio coula un regard vers sa meilleure amie. Elle la connaissait depuis plus d’un an maintenant. C’était une fille étrange, réservée… Ombragée de mystère. Mais Clio serait prête à la suivre n’importe où. Elle pensa à son père, qui ne l’attendrait pas avant plusieurs jours… Mais devait-elle faire ça ?
    « On descend, dit soudain Climène, ramenant brusquement Clio à la réalité.
    - Que... Quoi?
    - On descend », répéta Climène.
    Elles étaient en rase campagne. Les champs s'étendaient à perte de vue, et aucune trace de vie à l'horizon.
    Climène sauta du bus.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


t>