•  Les flammes roujoyaient devant moi, plus grandes à mesure que la glace fondait. Les maisons partaient en fumée ; leurs habitants, affolés, criaient ; couraient en tous sens. Les secours avaient accouru dès qu'ils le pouvaient ; mais rien ne seblait pouvoir venir à bout du feu.

    Le feu. Alors c'était ça, cette bête féroce, affamée, qui avait détruit deu planètes à la suite ? Ce monstre sanginolant que décrivaient les anciens ?

    C'était magnifique, vraiment. Ne croyez pas que, parce que je trouvais ça beau, j'ignorais les dangers. Au contraire, j'étais terrorisée. Mais je n'osais pas reculer. C'était la première, et sûrment la dernière fois que je voyais du feu ; et je voulais graver cette magnifique image dans ma tête.

    Je ne voyais plus rien, je n'entendais plus rien. Il faisait chaud, oui ; plus chaud que je ne l'avais jamais senti dans ma vie. Les flammes progressaient vers moi à une vitesse impressionnante. Je me retournai : le feu avait gagné l'intérieur de la maison. Mes parents étaient piégés dans les flammes et ù'appelaient au secours. Je regardai autour de moi : il n'y avait que la glace et de l'eau, ainsi que nos meubles en train de brûler. Il n'y avait rien à faire. J'ai saisi mon journal intime, ainsi que la trousse de secours qui nous a été distribuée à tous, habitants de Tarzel, il y a très longtemps ; et puis j'ai courru à travers les flammes, j'ai fait signe à mes parents de me suivre ; et nous sommes sortis de la maison avant de la voir partir en flammes.

    Alors, vous en pensez quoi ? C'est très court, je sais, et un peu flou ; mais ce n'est qu'une entrée en matière.

    J'attends vos commentaires !

     


    votre commentaire
  •   Je ne saurai pas vous dire quelle estait mon emotion,aujourd'hui. Je pleurais.Mais j'etais heureuse.Ce n'etait pas des larmes de joie,c'etait des larmes de remors.De regrets.Depuis  deux jours,je pleurais.Mais ce n'etait pas les mêmes larmes.

      Aujourd'hui,c'etait ma première bonne journée depuis...la maternelle.

      J'exagère,bien sur:il faut toujours que quelque chose gâche la journée."Aujourd'hui"n'échappait pas à la règle.Sûrement pas.Mais depuis un moment déjà,jamais une journée d'école ne m'avait décroché autant de soupirs...de soulagement.

      Je pense que reprendre l'histoire au début ne ferait pas de mal. Après tout,c'est a ça que ça sert,un journal:raconter sa vie.Oui,un journal.Mis à l'abandon il y a 3 ans,puis récupéré il y a quelques jours.

      La petite dispute qui a eu lieu en maternelle n'etait evidemment rien par rapport aux nuits blanches que j'ai passées,angoissée à cause d'une histoire d'amitiée.Mais l'année de mes 4 ans à été(je ne m'en red compte que maintenant)particulièrement difficile.


    3 commentaires
  • "Non,c'est moi qu'elle prefere!

    -elle me prefere!

    -pourquoi elle est toujours avec moi,alors?

    -c'est toi qui la colle,plutot!"

    Je me souviens m'etre detachée,puis etre allee m'installer plus loin,sur un banc.les deux filles se mirent ensemble,puis me firent croire tour a tour des choses impossibles pour que je vienne avec elles. je n'ai pas cédé:du haut de mes 4 ans,j'etais tres mature.

    déjà,on se dispûtait pour moi.c'est un peu la meme chose qui se passe maintenant.



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
t>